BlueSky Finance
Solutions de financement alternatives

ACTUALITÉS
Que faire en cas de refus de prêt immobilier ? retour à la liste

Le site PAP publie en article intéressant sur les actions qu’il est possible d’entreprendre lorsqu’une banque refuse d’accorder un prêt immobilier.
Pour évaluer votre demande de crédit, les banques prennent en compte plusieurs paramètres. Les principaux critères sont : votre apport personnel, vos revenus et votre capacité d'endettement. Les banques prennent également en compte votre situation professionnelle et personnelle et votre capacité à bien gérer votre budget et à épargner.
Certains critères sont rédhibitoires et conduisent la banque à rejeter votre dossier : un taux d'endettement trop important, trop de prêts à la consommation, des découverts bancaires trop fréquents, des rejets de prélèvement ou une inscription au Fichier national des incidents de paiements (FCIP) de la Banque de France.

Quelles solutions existent en cas de refus de prêt immobilier ?
1. Consultez d’autres banques
Les conditions d'octroi des prêts immobiliers varient d’une banque à une autre. Certaines sont plus agressives sur le plan commercial et se montrent plus souples. Vous pouvez vous adresser aux banques généralistes, aux mutualistes et aux spécialistes du crédit immobilier.

2. Faites appel à un courtier
Un courtier, intermédiaire en opérations de banque, a un devoir de conseil. Il vous orientera vers le partenaire bancaire qui propose les solutions les plus adéquates. Il fait par ailleurs jouer la concurrence et présente votre demande de crédit à ses partenaires bancaires.

3. Augmentez votre apport personnel
Pour améliorer votre apport, vous pouvez faire appel à la solidarité familiale (donations par exemple), ou débloquer votre plan d’épargne entreprise. Autre solution, utiliser un prêt de regroupement de crédits pour réduire vos mensualités existantes et faire baisser votre taux d’endettement.
4. Réduisez votre taux d’endettement
Les banques refusent de prêter si les échéances de tous vos crédits, y-compris l'emprunt immobilier dépassent 33 % de vos revenus mensuels. En allongeant la durée du crédit, vous baissez la mensualité et vous respectez plus facilement la règle des 33 %. Autre solution, vous pouvez réduire vos mensualités existantes en faisant appel à un rachat de crédits.
Un courtier pourra vous conseiller quant aux solutions les plus pertinentes pour votre situation. N’hésitez pas à nous contacter pour de plus amples informations.
http://www.pap.fr/argent/credit-immobilier/refus-de-credit-les-solutions/a4785